Présentation de l'Académie
Proclamation ...[+] de détail
Fondateurs ...[+] de détail
Extraits des statuts ...[+] de détail
Comité de direction ...[+] de détail
PROCLAMATION
Les membres fondateurs de l'Académie Internationale de Droit Constitutionnel réunis à Tunis, les 14 et 15 septembre 1984, constatent la tendance marquée, pour tous les pays, à distinguer dans l'ensemble des règles juridiques applicables, un certain nombre de dispositions s'imposant à toutes les autorités constituées, même législatives. Ainsi se dégage une couche de règles appelées à une stabilité particulière.
Ils estiment que cette évolution est de nature à favoriser une plus grande stabilité de la vie politique et des progrès dans la réalisation de l'État de Droit.
Les manifestations de cette tendance générale revêtent des formes diverses dans les différents pays, selon des contextes idéologiques, historiques et culturels variables, mais comportent aussi des problèmes communs.
L'interdépendance croissante des nations, et la nécessité d'une meilleure connaissance commune recommandent qu'étudiants, chercheurs et acteurs des différents pays puissent connaître davantage les réalités contemporaines en ce domaine et réfléchir sur leur sens comme sur leurs possibilités d'évolution.
En fondant l'Académie Internationale de Droit Constitutionnel à la manière dont fut instituée, il y a une soixantaine d'années, l'Académie de Droit International, nous entendons tirer les conséquences du mouvement historique qui en étendant le domaine de la solidarité internationale, ne permet plus de s'en tenir aux seules questions de Droit International Public.
En entendant organiser des enseignements de haut niveau, et encourager des recherches d'une qualité élevée, les fondateurs de l'Académie ont conscience de travailler à une meilleure maîtrise des institutions par les hommes et un progrès de la connaissance mutuelle qui rapproche les peuples.
P ROCLAMATION
The founder members of the International Academy of Constitutional Law meeting in Tunis on September 14 and 15, 1984, stated a distinct trend, in all the countries, to single out, from among all the legal applicable rules, a certain number of provisions which force themselves on the authorities that be, even the legislative ones. Thence emerge a set of rules destined for exceptional permanence.
They consider that this evolution is such as to favor greater political stability and progress towards the achievement of the State of Law.
This general tendency may show itself under varied forms in the different countries, depending on varying ideological, historical, political and cultural backgrounds, but may also show common problems.
The increasing interdependence of nations and the necessity for a better common knowledge both recommend that students, research workers and actors from the different countries should know more about contemporary realities in the field of Constitutional Law, and think together about the meaning of these realities as well as about the possibilities of their evolution.
By founding the International Academy of Constitutional Law after the manner that the Academy of international law was founded some 60 years ago, we intend to draw an inference from historical movement, which, as it develops the extent of international solidarity, can no longer be solely confined, to questions of International Public Law.
By intending to organize high-level teaching sessions and encouraging high-quality research work, the founders of the Academy are conscious of working towards an improved mastery of institutions by man and for the advancement of that mutual knowledge which brings peoples together.
MEMBRES FONDATEURS DE L'A.I.D.C.
A. Amor (Tunisie) С
A. Ben Dhia (Tunisie)
Y. Ben Achour (Tunisie)
R. Ben Achour (Tunisie)
S. Belaïd (Tunisie)
R. Ben Hammed (Tunisie)
J. Campinos (Portugal)
A. Colomer-Viadel (Espagne)
J. Contini (Italie)
S. Chaabane (Tunisie)
F. Delpérée (Belgique)
M. A. El Banna (Egypte)
I. Fall (Sénégal)
T. Fleiner (Suisse)
P. Gélard (France)
L. Hamon (France)
D. Jazy (Tunisie) С
B. Karakartel (Turquie)
V. D. Kulshreshta (Inde)

I. Kovacs (Hongrie)
F. Luchaire (France)
J. M. Lozada (Argentine)
A. Mahiou (Algérie)
Z. M'dhaffar (Tunisie)
M. Mansouri (Tunisie)
P. Nikolic (Yougoslavie)
C. Starck (Allemagne)
B. Torponin (Russie)
N. Wahl (États-Unis d'Amérique)

EXTRAITS DES STATUTS

Article 1 : Il est créé entre les signataires des présents statuts, réunis en assemblée Constitutive, une association scientifique, à but non lucratif, dénommée Académie Internationale de Droit Constitutionnel.
Le siège de l'Académie est fixé à Tunis.
Article 2 : L'Académie Internationale de Droit Constitutionnel a pour buts la promotion, le développement et la diffusion de la science du droit constitutionnel et des disciplines scientifiques qui lui sont connexes.
L'Académie, en conformité avec les buts de l'UNESCO, participe, par son activité, à l'affirmation du patrimoine intellectuel et scientifique commun à l'ensemble de l'humanité et coopère avec les organismes internationaux concernés en vue de la réalisation de ces buts.
Article 3 : L'Académie Internationale de Droit Constitutionnel a pour objet :
a) L'organisation d'enseignements de droit constitutionnel de très haut niveau, assurés par des personnalités aux qualités scientifiques reconnues, et destinés à des auditeurs d'un niveau élevé, relevant d'États différents;
b) L'organisation, la réalisation et la diffusion de travaux de recherche de très haut niveau s'inscrivant dans le cadre de la réalisation de ses buts.
Article 5 : Les organes de l'Académie sont :
- La Présidence;
- Le Conseil Scientifique;
- Le Conseil d'Administration;
- Le Secrétariat Général;
- La Trésorerie.

EXTRACTS OF STATUTE

Article 1 : Among the signers of the present articles, meeting in the Constituent Assembly, there has been created a scientific non-profit-making association, named the International Academy of Constitutional Law.
The seat of the Academy is in Tunis.
Article 2 : The aims of the International Academy of Constitutional Law are the advancement, the development and the spreading of the science of Constitutional Law as well as of allied scientific subjects
In accordance with the aims of UNESCO the Academy will contribute, through its activities, to the assertion of the intellectual and scientific heritage shared in common by mankind as a whole, and will cooperate with all international organizations in order to achieve these aims
Article 3 : The object set by International Academy of Constitutional Law is:
a) The organization of teaching sessions of constitutional law at a very high level, to be assured by personalities with renowned scientific qualifications, and aimed at a high-level audience coming from different countries;
b) The organization, accomplishment and spreading of high-level research work in keeping with the achievement of the aims of the Academy.
Article 5 : The organs of the Academy are the following:
- The Presidency;
- The Scientific Committee;
- The Executive Committee;
- The General Secretariat;
- The Treasurer ship.

COMITE DE DIRECTION / EXECUTIVE COMMITTEE

PRÉSIDENT HONORAIRE / HONORARY PRESIDENT
Abdelfattah AMOR
Professeur émérite,
Doyen honoraire de la Faculté des Sciences Juridiques, Politiques et Sociales de Tunis
Emeritius professeur
Honorary dean of the Faculty of Legal, Political and Social Sciences of Tunis.
Secrétaire Général de 1984 à 1988
Secretary General from 1984 to 1988
Président d'honneur de l'Association Tunisienne de Droit Constitutionnel
 Honorary president of the Tunisian Association of Constitutional Law.

Ibrahima FALL
Représentant spécial du Secrétaire Général des Nations Unies pour la région des Grands Lacs.
Special representative of the Secretary General of United Nations for the Great Lakes Region.

François LUCHAIRE

Ancien Président de l'Université de Paris I , Professeur à l'Université de Paris I,
Ancien membre du Conseil Constitutionnel français.
Former President of the University of Paris I, Professor at the University of Paris I,
Former member of the French Constitutional Council.

PRÉSIDENT / PRESIDENT
Francis DELPÉRÉE
Ancien doyen de la Faculté de droit de l'université de Louvain La Neuve/
Former dean of the Faculty of law of the University of law of the University of Leuven
Sénateur
Membre of Senate

VICE-PRÉSIDENTS

Nadia BERNOUSSI

Professeur à l'École Nationale d'Administration de Rabat
Professor at the National school of Administration of Rabat.

Maurice GLEGLE AHANHANZO

Professeur de droit. Président de l'Institut des doits de l'Homme au Bénin
Professor of Law
Membre de la Cour constitutionnelle du Bénin
Member of Human right institute of Benin

Henry ROUSSILLON

Professeur à la Faculté de droit de l'Université des Sciences Sociales de Toulouse
Professor at the Faculty of law of the University of social sciences of Toulouse
Président de l'Université des Sciences Sociales de Toulouse
President of the University of social sciences of Toulouse

Simina TANASESCU
Professeur de droit à l'université de Bucarest
Professor of law at the university of Bucarest

SECRÉTAIRE GÉNÉRAL / GENERAL SECRETARY
Ghazi GHERAIRI
Enseignant à la Faculté des Sciences Juridiques, Politiques et Sociales de Tunis
Lecturer at the Faculty of Legal, Political and Social Sciences of Tunis

SECRÉTAIRES EXÉCUTIFS / EXECUTIVE SECRETARIES
Chawki GADDES
Enseignant à la Faculté des Sciences Juridiques, Politiques et Sociales de Tunis
Lecturer at the Faculty of Legal, Political and Social Sciences of Tunis
Secrétaire général de l'Association Tunisienne de Droit Constitutionnel
General secretary of the Tunisian Association of Constitutional Law

Salsabil KLIBI

Enseignante à la Faculté des Sciences Juridiques, Politiques et Sociales de Tunis
Lecturer at the Faculty of Legal, Political and Social Sciences of Tunis

TRÉSORIER / TREASURER
Neïla CHAABANE
Enseignante à la Faculté des Sciences Juridiques, Politiques et Sociales de Tunis
Lecturer at the Faculty of Legal, Political and Social Sciences of Tunis

Copyright © 2006 - Tous droits réservés à l'A.I.D.C. - Mise à jour 1er juillet 2014